Un espace de débat et de construction d'un Paris pour tous

Publié le par Pierre MANSAT

Après 24 ans de black-out chiraco-tibérien, Paris connaît depuis 2001 sa première expérience municipale de gauche. Une vraie rupture qui rime avec priorité à la démocratie locale et au collectif : services publics, transports collectifs, logement social, petite enfance, liens avec la banlieue… Paris a également retrouvé sa place internationale parmi les grandes cités démocratiques. La Gauche a marqué sa différence.
Mais
malgré une politique locale progressiste, les dynamiques profondes produisent plus de dissociation sociale, économique et urbaine que d’unité et de solidarité : en course dans la compétition internationale, Paris fonctionne comme une centrifugeuse sociale, activée par la spéculation immobilière, qui repousse une partie de la population dans les zones où les aménités urbaines sont moindres.
Comment faire société ?
Face aux contraintes très lourdes qui s’exercent à Paris (rareté du foncier, tissu urbain très constitué, blocages institutionnels, prix de l’immobilier,….), Paris doit aussi être le lieu de toutes les innovations pour réussir l’équation du dynamisme et de la richesse, alliés à la justice sociale et la qualité de vie à l’échelle de la métropole.
Il faut des actes de rupture pour construire un Paris dynamique, économiquement actif, socialement divers, cosmopolite, accueillant pour les familles, et solidaire de toute l’agglomération. Une métropole ouverte faite d’efficacité et d’équité sociales et économiques. Agir sur les symptômes du dysfonctionnement ne suffit pas, il faut passer à un cap supérieur, pour s’attaquer aux lames de fond des logiques ségrégatives. Cette bataille se pose au niveau local, mais interpelle également les politiques nationales sur lesquelles Paris peut exercer un effet de levier majeur : une politique locale radicalement innovante ne peut être sans effet sur les décisions prises au niveau national.

En tant qu’élu communiste, mais avant tout en tant que citoyen, je propose donc sur ce blog, que nous animons conjointement avec Catherine Gégout et Jacques Baudrier, un débat ouvert à tous : habitants, usagers de Paris, professionnels de la ville, chercheurs, associatifs, élus. Et nous posons la question : quelle Cité voulons-nous dès aujourd’hui et pour demain ? Pour qui? Quels moyens au service de ce dessein ?
 
Cet espace de débat et de construction de propositions prendra vie avec vos réflexions, idées et envies pour cette Cité partagée. Vos contributions sont donc nécessaires et bienvenues.
Que la démocratie participative s’empare de l’avenir de Paris !
 

Téléchargez cette introduction: ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/06/15/30/Introduction-au-blog-L-Autre-Paris.pdf

Photos:© Catherine Gégout et Pierre Mansat
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
Quel avenir imaginer pour Paris quand deux millions de Parisiens sont pris en otage par la mairie et la préfecture de police en accordant la victoire aux terroristes?
Répondre