III -7. PETITE HISTOIRE DU STATIONNEMENT A PARIS

Publié le

« On ne peut plus se garer » : qui n’a pas entendu dix fois, cent fois cette phrase. Elle résume rapidement une insatisfaction chronique assez largement partagée par les parisiens et les banlieusards quant à la politique de stationnement. Une insatisfaction qui s’est sûrement développée depuis 2001.

 

On a entendu beaucoup de choses sur la politique parisienne du stationnement, mais il s’agit du secteur de la politique de déplacements sans doute le moins connu.

 

Et surtout il s’agit historiquement d’un domaine extrêmement mal géré à Paris, alors que justement les spécificités de la géographie parisienne (forte densité, peu d’espace dans les rues par rapport au bâti) impose une gestion fine et précise du stationnement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article